.post-title { text-align: center; }
frar

Activités sociales

Le gouvernorat de Mahdia a enregistré des divers programmes sociaux qui ont englobé toutes les tranches d’âges et toutes les zones. De même, il a connu un développement substantiel pour tous ses équipements sociaux.
Dans le domaine de la santé, on trouve dans la région un hôpital universitaire aménagé et y équipé et consolidé par un service médical de réanimation et d’une unité de scanner et 11 dispensaires locaux et 89 centres de santé de base. Ces établissements englobent surtout six salles d’opérations et quatre centres pour la protection de la mère et de l’enfant et 13 laboratoires. En plus, on trouve une polyclinique et 159 cabinets médicaux et 47 pharmacies et 2 laboratoires d’analyses privés et 4 centres pour l’hémodialyse et 4 infirmeries privées.
De même le cadre médical et paramédical a connu un accroissement aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public. Le nombre total des médecins dans le gouvernorat de Mahdia a atteint 1553 et ils sont répartis comme suit:

– Médecins généralistes : 201
– Médecins spécialistes : 103
– Médecins dentistes : 52
– Pharmaciens : 62
– Techniciens supérieurs : 299
– Infirmiers et infirmières : 666
– Adjoint de santé : 170

Dans le domaine de l’enseignement supérieur, de l’éducation et de la formation ont été crées dans la région, 6 établissements d’enseignement universitaires dont le nombre d’étudiant inscrit a atteint 6895 et on a enregistré 912 ressortissants durant l’année universitaire 2005/2006. De même, la région compte 16 centres de formation dont 3 centres de l’agence tunisienne pour la formation professionnelle.

Parallèlement,on compte dans le gouvernorat de Mahdia 188 écoles primaires dont 124 sont équipées d’un laboratoire informatique et ce pour un nombre d’élèves inscrit de 44564 et 2487 enseignants et 132 écoles préparatoires et 17 lycées pour un nombre de 39479 élèves et 2918 enseignants.

Dans le domaine de la jeunesse, du sport et de le culture, la région a consolidée ses établissements et ce pour atteindre 15 maisons de jeunes, 12 clubs de jeunes, 25 salles de sport dont 4 publiques, 17 stades sportif dont 7 gazonnés et ce pour 27 équipes sportives et 3855 adhérents, 14 maisons de culture, 22 bibliothèques publiques et 5 théâtres et 3 musées.

D’autres part, les programmes sociaux spécifiques (26-26, 21-21, Banque Tunisienne de Solidarité, associations de développement…) ont enregistrées ce qui suit:
26-26: 111 zones réalisées avec un coût global de 37917,088 MD pour 18156 bénéficiaires.
B.T.S.: 2251 projets agrées avec un coût global de 13448,5 MD pour 4736 bénéficiaires.
21-21: 23912 bénéficiaires dés la création du programme jusqu’à la fin de l’année 2007.
Associations de développement: 11 associations et leurs programmes ont touchés 11494 bénéficiaires et ce depuis la création des associations jusqu’à la fin de l’année 2007.